Master Class 2015

La 12e édition de la Master Class, organisée par le Festival avec le soutien de la SACEM, a été dirigée par le compositeur Marc Marder. Toujours constituée d’exercices de composition musicale sur des essais de films cultes, elle a permis à 11 jeunes compositeurs de réveler leur talent. Le ciné-concert, orchestré par Mac Marder, a mis en exergue le fruit de leur travail de composition mais aussi leur d'interprètes.

LA MASTER CLASS DE MARC MARDER

« Quel drôle de métier que celui d'un compositeur de film. Un métier qui n'existait pas il y a cent ans. A l'aube du cinéma, la musique avait pour fonction de couvrir le bruit du projecteur ou de rassurer le public : Ce n'était pas des fantômes qui défilaient sur l'écran.
Camille Saint-Saens a composé la première vraie partition pour un court-métrage en 1907, L'Assassinat du Duc de Guise. On se demande comment il a fait avec les moyens techniques de l'époque ! A présent, malgré toutes les contraintes du métier - budgets, manque de temps, compromis avec les producteurs, les réalisateurs, les distributeurs, etc. – c'est la seule niche du monde musical dans laquelle on peut terminer sa composition un jour, la faire enregistrer par un orchestre symphonique le lendemain et la sortir pour être entendue par des millions de personnes la semaine suivante ! C'est aussi un monde de liberté compositionnelle totale. Les styles peuvent varier entre le chant Grégorien, la post-Webern, le jazz moderne ou la combinaison des trois. Tout est possible si le résultat fonctionne avec l'image, amène profondeur et émotion musicale, contribue à la magie du cinéma. C'est actuellement l'endroit le plus privilégié et éclectique du monde de l'expérimentation musicale et je suis honoré d'avoir été sollicité pour gérer ce Master Class d'Aubagne dédiée à cette merveilleuse forme d'art.
Cette semaine les compositeurs vont composer, interpréter et diriger en direct leur musique pour les films muets proposés, ce qui est au moins l'équivalent d'acrobaties sur une corde raide et sans filet ! Bonne chance à tous et que le bonheur commence ! 
»

MARC MARDER

marder

Interprète et créateur multiforme, Marc Marder, originaire de New York, vit à Paris depuis 1978. Après ses études de contrebasse avec Alvin Brehm et théorie avec Robert Levin à l’Université de l’Etat de New York College à Purchase et ses débuts au Festival de Marlboro (Vermont) dirigé par Rudolf Serkin, il devient soliste de l’Ensemble Intercontemporain de 1978 à 1980 sous la direction de Pierre Boulez. Dans les années 80, il est contrebasse solo de l’Orchestre du Festival Mostly Mozart à New York, puis membre de l’Orchestre National de France sous la direction de Leonard Bernstein et Lorin Maazel. De 1984 à 1993, il enseigne la contrebasse au CNSM de Lyon tout en poursuivant une carrière de chambriste. Sa partition pour Sidewalk Stories, film muet de Charles Lane (1989) a gagné le Deutsches Schallplatten Preis comme un des meilleurs de l'année et lui a permis de poursuivre la collaboration avec le cinéma, True Identity pour les Studios Disney à Los Angeles. Marc Marder a composé la musique des 19 films de Rithy Panh- documentaires et fiction – et a eu l'honneur de l'accompagner au Festival de Cannes ou six de ces films se trouvaient dans la Sélection Officielle. L'Image Manquante, le plus récent, a remporté le Prix d'Un Certain Regard, était nommé aux Oscars dans la catégorie des Films en Langues Etrangères et vient de remporter le Prix d'Italia (2014). Pour ce même film il vient de gagner le Prix France Musique Sacem de la musique de film en 2014. Il a composé plus de 75 bandes sons pour le cinéma et la télévision, des musiques de scènes et des pièces de concert. Dessinateur à ses heures il a publié un ouvrage en lithographie, While You Were Out, maintenant dans les collections permanentes du Musée d'Art Moderne (MOMA) de New York et la Bibliothèque de Dresde.

LES COMPOSITEURS PARTICIPANTS
  • Léonard Desarthes : guitare, clavier, voix
  • Olivier Rabet : violon
  • Valentin Simonelli : piano, orgue, violon, clavecin
  • Anne De Boysson : piano, flûte
  • Cyril Peron : guitare, basse, clavier
  • Guillaume St-Laurent : piano
  • Julien Bellanger : cornet à pistons, guitare, basse
  • Deborah Bombard-Golicki : violoncelle, guitare, basse, voix
  • Franziska Henke : guitare
  • Vera Nikitine : piano, orgue
  • Thomas Chabalier : piano, vibraphone, percussions
  • Hugo Sallez : guitare

Sacem logo vertical CMJN