Master class 2011

En 2011, le festival avec le concours de la SACEM a organisé pour la huitième année consécutive une Master Class de composition musicale pour l’image. Elle a été dirigée par le compositeur et arrangeur Charles Papasoff et s'est déroulée du 16 au 26 mars. Dix jeunes compositeurs ont ainsi participé à des exercices de composition musicale sur 3 courts métrages : « Conditions particulières de la ciculation parisienne » anonyme, « Charlie rate son mariage de Leo McCarey » et « Doggone Tired » de Tex Avery. L’objectif a été de fournir un travail achevé le 26 mars à l’occasion de la soirée de clôture du Festival et d’offrir une représentation publique sous forme de cinéconcert.
L'AVENTURE DE L'ÈRE NUMÉRIQUE BE FAIT QUE COMMENCER...
Le compositeur de bande sonore se métamorphose en un être hybride, autant féru de timbre que de mélodie, d'harmonie et de rythme. Il partage l’espace, en X.1, avec un monteur sonore qui devient son meilleur complice. Son héritage précieux de compositeur articulé côtoie une approche virtuelle qui se réinvente à chaque instant. Ses armes sont multiples : de la partition à l’ordinateur, de l’improvisation à la composition. Il comprend la mécanique du processus de création dans toutes ses étapes et en anticipe les aléas pour livrer une bande sonore à l’image des aspirations du film et de son réalisateur. Joli programme… belle vie. Nous vous invitons à partager un atelier à l’image de la réalité dans la fiction. Où serait-ce l’inverse ?
CHARLES PAPASOFF
Artiste aux talents multiples, Charles Papasoff est musicien, compositeur, arrangeur, acteur, réalisateur et producteur.
Connu dans le milieu jazz comme saxophoniste baryton mais à l’aise avec plusieurs instruments et dans un bon nombre de styles musicaux, Charles consacre une grande partie de son temps à la composition et à l’enregistrement. Ces dernières années, en plus de composer pour le Papasoff Qtet, il a travaillé pour le cinéma, signant des musiques de film tel « Le fugitif ou les vérités d’Hassan » de Jean-Daniel Lafond (2006) et « La lune viendra d’elle-même » (2005) de Marie Jan Seille.
En danse contemporaine, Papasoff a composé entre autres, les musiques de « Plus seule qu’en solo » (2004) et « Ulysses, nous et les sirènes » (2010), pour la compagnie Système D de la chorégraphe Dominique Porte, et de « L’homme filigrane » (2000) pour la chorégraphe française Myriam Naisy de la Compagnie CMN à Toulouse.
Comme réalisateur, il a collaboré avec, entre autres, Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers pour « ...en duo » (Disque de l'année Lys Blues, 2008) et Coral Egan pour « Magnify » (2007) et « My Favorite Distraction » (réalisateur de l’année ADISQ, 2004).
Comme arrangeur, on le retrouve aussi sur « Nocturno » de Bïa (2008) et le cd éponyme de Geneviève Toupin (2009).
En tant que saxophoniste, il a participé à de nombreuses sessions d’enregistrements dont tout récemment pour Kevin Parent et Guillaume Arsenault.
Du côté production, plusieurs réalisations sont tributaires de son travail dont les spectacles de Coral Egan à L’Espace Dell Arte (2007), le cd de Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers « …en duo » et celui de son ensemble, le Papasoff Qtet, « Papasoff Live » (2010).
Et finalement, l’acteur Papasoff a tourné dans plusieurs projets ces dernières années dont récemment pour la télévision « Tout sur moi » et « Toute la vérité » (2010) et pour le cinéma « Next Floor » de Denys Villeneuve (Meilleur court métrage, Cannes 2008) et « In Cold Love » (2009) de Franck Blaess, où il détient le rôle principal.
LES COMPOSITEURS PARTICIPANTS
  • Pierre Demange, guitariste, batteur
  • Gaëlle Perez, flûtiste, pianiste, bassiste
  • Valentin Hadjadj, guitariste
  • Sylvain Morizet, pianiste
  • Samuel Leloup, violoniste
  • Maxime Barthelemy, contrebassiste, laptop, trompettiste
  • Kumi Iwase, saxophoniste, clarinettiste
  • Erwan Le Guen, violoncelliste
  • Jérôme Lifszyc, pianiste, guitariste
  • Amaury Chaboty, pianiste, guitariste, batteur

Sacem logo vertical CMJN